Philip Watts

LE CINÉMA DE ROLAND BARTHES

 

Robert Bonamy

SHARUNAS BARTAS 

OU LES HAUTES SOLITUDES

 

Robert Bonamy est maître de conférences à l’université Grenoble Alpes (où il dirige l’axe « pratiques créatives » de l’UMR CNRS Litt&Arts). Il a récemment publié Le fond cinématographique (L’Harmattan, 2013) et Itinéraires de Robert Rossellini (éd., ELLUG, 2014). Ses travaux récents concernent notamment des films de Tariq Teguia, Mati Diop et Ghassan Salhab.

 

Guillaume Bourgois

ANGÉLICA !

[L'étrange affaire Angélica]

de Manoel de Oliveira

Guillaume Bourgois est maître de conférences en études cinématographiques à l'Université Grenoble-3. Il est spécialiste du cinéma portugais et de la littérature de Pessoa. Il a écrit une thèse de doctorat sur l'œuvre de Manoel de Oliveira.

Laurent Buffet

ITINÉRANCES

L'art en déplacement

Laurent Buffet est critique d'art et enseigne la philosophie à L'École Supérieure d'Arts et Médias de Caen/Cherbourg. Il a soutenu en 2009, à L'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, une thèse de doctorat sur

« Les pratiques itinérantes dans la littérature et l'art contemporains » dont il prépare la publication.

Mireille Calle-Gruber

Mireille Calle-Gruber est professeur des Universités à la Sorbonne-Nouvelle-Paris-3. Elle a publié une vingtaine de livres sur la littérature française contemporaine. Elle est l’auteur également de cinq romans. Elle travaille depuis de nombreuses années sur les œuvres de Michel Butor, Pascal Quignard, Claude Simon, Marguerite Duras, etc.

Jean Paul Civeyrac

Jean Paul Civeyrac est cinéaste. Il a réalisé huit longs métrages : Ni d'Ève, ni d'Adam (1997) ; Les Solitaires (2000) ; Fantômes (2001) ; Le doux amour des hommes (2002) ; Toutes ces belles promesses (2003) ; À travers la forêt (2005) ; Des filles en noir (2010) ; Mon Amie Victoria (2014), adaptation d'un roman de Doris Lessing.

Jean-Paul Fargier

CINÉ ET TV VONT EN VIDÉO

(avis de tempête)

Barbara Formis

GESTES À L'ŒUVRE

Pierre-Damien Huyghe

À QUOI TIENT LE DESIGN

LE CINÉMA AVANT APRÈS

Adnen Jdey

GILLES DELEUZE, LA LOGIQUE DU SENSIBLE

esthétique & clinique

Critique de cinéma et critique d'art (en particulier d'art vidéo), Jean-Paul Fargier a publié  des essais sur Jean-Luc Godard, Nam June Paik, Wolf Vostell, Philippe Sollers, Bill Viola.

Réalisateur de documentaires, il a aussi approché (et rendus proches) ces artistes dans des films tels que Play it again, Nam ; Sollers au Paradis ; Godard-Sollers : l'Entretien ; Bill Viola - L'Expérience de l'Infini (à l'occasion de l'Exposition Bill Viola au Grand Palais, en 2014)

Barbara Formis est maître de conférences en esthétique et philosophie de l’art au département d’arts plastiques et sciences de l’art de l’Université Paris-1, Panthéon-Sorbonne. Elle a été responsable de séminaires extérieurs au Collège international de philosophie et chercheuse au département de théorie de la Jan van Eyck Academie de Maastricht.  Elle a dirigé les ouvrages Gestes à l’œuvre (De l’incidence éditeur, 2008) et Penser en Corps (L’Harmattan, 2009) et a publié l'ouvrage Esthétique de la vie ordinaire (PUF, Lignes d'art, 2010).

Pierre-Damien Huyghe est professeur à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur la philosophie et l'esthétique, notamment les conditions d'ouverture des conduites artistiques à la technique et à l'industrie. Il a récemment publié Modernes sans modernité (Lignes, 2009) et Art et industrie (Circé, 2e édition, 2015).

Adnen Jdey est chercheur en esthétique et philosophie contemporaine à l'Université de Tunis-1. Il a coordonné plusieurs ouvrages collectifs et dossiers de revues académiques, dont Derrida et la question de l'art. Déconstructions de l'esthétique, Paris, Cécile Defaut, 2011 ; avec E. Alloa : Du sensible à l'œuvre. Merleau-Ponty et l'esthétique, Bruxelles, La Lettre volée, 2012 ; et en collaboration avec R. Kühn : Michel Henry et l'affect de l'art. Recherches sur l'esthétique de la phénoménologie matérielle, Lyden, Brill academic Publishers, 2012. Traducteur de Deleuze en arabe, il a publié : Les Styles de Deleuze. Esthétique et philosophie, Paris, Les Impressions ouvelles, 2012.

Susanne Langer

VIE, SYMBOLE, MOUVEMENT

SUSANNE K. LANGER ET

LA DANSE

Susanne Langer (New York, 1895 – Old Lyme, Connecticut, 1985) par trop inconnue en France, a développé une philosophie de l’art qui s’organise à partir de la question du symbolique, et accorde une place majeure à la notion, entièrement remaniée, du sentiment (feeling). Elle est notamment l'auteur des livres Feeling and Form: A Theory of Art (1953), Problems of Art: Ten Philosophical Lectures (1957), Reflections on Art (1961) (editor), Mind: An Essay on Human Feeling, three volumes (1967, 1972, et 1982).

François Laplantine

UNE AUTRE CHINE

gens de Pékin, observateurs et passeurs des temps

Professeur émérite à l'Université Lyon-2 où il a fondé le département d'anthropologie, François Laplantine est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues.

Jean-Louis Leutrat

UN AUTRE VISIBLE

le fantastique du cinéma

CINÉMA ET LITTÉRATURE

le grand jeu - T.01

CINÉMA ET LITTÉRATURE

le grand jeu - T.02

Jean-Louis Leutrat a écrit sur des écrivains (Julien Gracq, Denis Diderot, Jules Verne) et sur le cinéma (études de l'œuvre de cinéastes en général ou de films en particulier, essais sur les problèmes esthétiques et historiques posés par le 7e art). Plusieurs de ses livres se caractérisent par le souci accordé à leur composition et à leur écriture. Il y a développé une poétique du cinéma originale à travers une analyse interne d'œuvres aussi diverses que celles de John Ford, S. M. Eisenstein, Jean-Luc Godard, F. W. Murnau ou Jean Renoir. Il a co-signé avec Suzanne Liandrat-Guigues trois livres solidaires sur des cinéastes de la modernité en France (Jean-Daniel Pollet, Jean-Luc Godard et Alain Resnais), plusieurs radiographies d'un genre, le western, ainsi que Penser le cinéma faisceau de réponses parfois impertinentes à des questions trop insistantes.

Suzanne Liandrat-Guigues

MODERNES FLÂNERIES DU CINÉMA

Suzanne Liandrat-Guigues est professeur d’études cinématographiques à l’Université de Paris-8. Elle a publié plusieurs ouvrages sur le cinéma, parmi lesquels on peut compter des essais consacrés à Jacques Rivette et à Luchino Visconti (Le couchant et l’aurore, Klincksieck), dont elle est une spécialiste renommée. Elle a co-signé avec Jean-Louis Leutrat, en 2006, un ouvrage sur Alain Resnais qui fait autorité. Elle explore régulièrement l’univers du western, en particulier les films d’Howard Hawks et de John Ford. Son champ de recherche lie le cinéma à un certain nombre d’actes esthétiques comme la sculpture, l’écriture (Jean Cayrol, Marguerite Duras), dans une démarche singulière.
 

Pierre Macherey

ÉTUDES DE PHILOSOPHIE LITTÉRAIRE

DE L'UTOPIE !

Pierre Macherey, né en 1938, ancien élève de l’ENS, agrégé de philosophie, docteur ès Lettres, après avoir travaillé avec Althusser, a enseigné aux universités Paris-1 et Lille-3. Il est actuellement chercheur associé à l’UMR « Savoirs Textes Langage » du CNRS implantée à l’Université Lille-3. Ses travaux ont principalement porté sur la philosophie de Spinoza, les rapports entre philosophie et littérature, la place occupée par la philosophie dans la société française moderne et contemporaine. Dernières publications : La parole universitaire (La Fabrique, 2011), De l’utopie ! (De l’Incidence, 2011), Philosopher avec la littérature (Hermann, 2013), Proust entre littérature et philosophie (Amsterdam, 2013), Il soggetto produttivo da Foucault a Marx (Ombre Corte, 2013), Etudes de philosophie « française » de Sieyès à Barni (Publications de la Sorbonne, 2013).

Alain Ménil

LES VOIES DE LA CRÉOLISATION

Essai sur Édouard Glissant

Alain Ménil (Martinique, 1958 - Paris, 2012), ancien élève de l'Ecole Normale  Supérieure, agrégé de philosophie, il enseignait la philosophie en classes préparatoires. Auteur de nombreux articles sur Gilles Deleuze, le cinéma et le théâtre, il a également publié L’Ecran du temps (P.U.L.), Diderot. Théâtre et politique (Philosophies, P.U.F.), Diderot et le théâtre (2 volumes ; Presses Pocket Classiques), Sain[t]s et saufs - Sida, une épidémie de l’interprétation (Belles Lettres).

Collaborateur de la revue haïtienne Chemins critiques, il a également été membre du comité de rédaction de la revue guadeloupéenne Dérades.

Hugo Münsterberg

PSYCHOLOGIE DU CINÉMATOGRAPHE

Hugo Münsterberg est né à Dantzig en 1863. En 1899, il publie à New-York, chez Houghton and Mifflin, son premier livre rédigé en anglais : c'est en réalité un recueil d'articles et d'essais réunis sous le titre La Psychologie et la vie (Psychology and life), premier volume d'une longue série d'ouvrages consacrés à la psychologie et à divers autres sujets.  

Jean-Christophe Norman

GRAND MEKONG HOTEL

Brigitte Reimann

FRANZISKA LINKERHAND

Profondément marqué par l’œuvre de Jorge Luis Borges, l'artiste Jean-Christophe Norman développe, depuis le début des années 1990, une œuvre protéiforme qui interroge les notions de territoire, de fiction, et de dispersion des récits sur la surface du globe.

Brigitte Reimann naît en 1933 à Burg, dans la province de Saxe-Anhalt. Son premier récit, Die Frau am Pranger, paraît en 1954. Après le succès de Ankunft im Alltag (1961), suivi de la publication de Die Geschwister (1963), elle entreprend l'écriture de Franziska Linkerhand, son grand roman dont la rédaction s'étendra de 1963 à 1973, l'année de sa mort.

Amanda Robles

ALAIN CAVALIER, FILMEUR

Jacques Sicard

NOTES MONOCHROMES

Amanda Robles est née en 1977. Docteur en cinéma (Toulouse 2, 2007), elle est réalisatrice, monteuse et enseignante, membre de la rédaction de Bref, le magazine du court métrage (en 2011).

Jacques Sicard – né et habite, distraitement a travaillé, sur cette partie du littoral méditerranéen qui l'été dérive vers le tropique bien nommé Cancer.

L'exiguïté du cadre natal, sauf l'ennui dont le débord est partout, offrit très tôt au cinéma de se substituer au plaisir simple qui manquait à sa place.

Rien que de très banal, en somme. Qui trouva son point d'incandescence, lorsque les films tenant lieu de jours, l'émoi en fut scrupuleusement consigné. 

Jean Thibaudeau

OUVERTURE

[romans]

Jean Thibaudeau (1935 - 2013) publie son premier livre, Une cérémonie royale, en 1960, aux Éditions de Minuit. Après quoi, pour dix ans, il s'engage dans ce qu'il a appelé « le roman comme autobiographie », pour s'arrêter aux trois livres repris dans Ouverture [romans].

Romancier, essayiste, auteur dramatique et traducteur, il a été membre du comité de rédaction de la revue Tel Quel.

 

Dork Zabunyan

L'INSISTANCE DES LUTTES

images, soulèvements,

contre-révolutions

Dork Zabunyan est professeur en cinéma à l'université de Paris 8. Il collabore régulièrement à différentes revues (Cahiers du cinéma, Trafic, Artpress ou Critique). Il a notamment publié Les Cinémas de Gilles Deleuze (Bayard, 2011), Foucault va au cinéma (Bayard, 2011, avec Patrice Maniglier).

 

Philip Watts

LE CINÉMA DE ROLAND BARTHES

 

Philip Watts a enseigné la littérature et le cinéma dans les universités de Pittsburgh et de Columbia, à New York, où il a dirigé le Département de français et de philologie romane. Outre de nombreux articles sur la littérature française du XXe siècle, la littérature maghrébine et le cinéma, il est l’auteur de Allegories of the Purge: How Literature Responded to the Postwar Trials of Writers and Intellectuals in France (Stanford 1999) et le co-éditeur de Jacques Rancière : History, Politics, Aesthetics (Duke 2009).