446 pages //  15,5 x 21,5 cm // isbn: 978-2-91893-18-0 //        25,50 euros // avril 2013

A    D    N   E   N      J   D   E   Y

G   I  L   L  E  S    D  E  L  E   U  Z   E 

L   A    L   O   G    I   Q  U  E   D   U  

S   E   N    S    I    B   L   E

esthétique & clinique

d   é    c  .    2    0     1    4

 

Le livre comprend  un texte inédit de Gilles Deleuze, sur Francis Bacon [fac-similé du manuscrit]

 

Ce n’est pas le moindre des mérites de la pensée de Gilles Deleuze que de penser l’individuation de l’art sous le signe d’une logique du sensible où esthétique et clinique sont en présuppositions réciproques. En explorant les coupes et les tensions névralgiques qui irriguent cette logique, les études ici réunies trouvent leur commune impulsion dans le souci de remettre en chantier la cartographie deleuzienne des arts, et d’interroger les écarts et les résonances internes qui l’animent. La spécificité de cet ouvrage est de croiser non seulement des lectures d’éminents spécialistes de la philosophie de Gilles Deleuze, venant sonder à nouveaux frais son rapport singulier aux variations du sensible, mais aussi des contributions de théoriciens de la théorie littéraire, de la musique, du cinéma ou encore de l’histoire de l’art, réinterrogeant depuis leur point de vue une pensée de la création dont on ne mesure pas encore pleinement la puissance et la fécondité.

 

avec des textes de : Arnaud Villani, Claude Imbert, Véronique Bergen, Fabien Tarby, Philippe Mengue, Anne Sauvagnargues, Stéphane Chaudier, Christine Buci-Glucksmann, Suzanne Hême de Lacotte, Jean-Claude Dumoncel, Bruno Heuzé, Lambert Dousson, Jehanne Dautrey, Pierre Montebello, Guillaume Sibertin-Blanc, François Zourabichvili, Fabrice Bourlez, Christian Ruby, Eric Alliez et Adnen Jdey.